Virginie Nguyen Hoang

Image 1/1
Des manifestants montrent leurs main pleine de sang de leur compatriote blessé après que les troupes égyptiennes ont ouvert le feu sur des manifestants marchant vers le siège de la Garde Républicaine pour exiger le retour du président déchu Mohammed Morsi. Les violences ont éclaté lorsque des dizaines de milliers des partisans de Morsi  sont arrivé au siège en scandant "A bas le régime. <br />
<br />
Demonstrators show their hands full of blood after Egyptian troops opened fire on protesters marching toward the headquarters of the Republican Guard to demand the return of ousted President Mohammed Morsi. The violence erupted when tens of thousands of supporters of Morsi arrived at headquarters chanting "Down with the regime".
The Fall_018 copie.jpg